Les revues d’excellence en économie et en gestion


Dans cet article publié dans la Revue économique et disponible sur Cairn, J.-B. Chatelain et K. Ralf pointent les discordances entre la classification de l’AERES (2008) et les facteurs d’impact par les citations selon les domaines.

Jean-Bernard Chatelain et Kirsten Ralf « Les revues d’excellence en économie et en gestion », Revue économique 1/2012 (Vol. 63), p. 157-168.
URL : www.cairn.info/revue-economique-2012-1-page-157.htm.
DOI : 10.3917/reco.631.0157.

Résumé :
En 2008, l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (aeres) a attribué sa meilleure note (A+) à 90 revues en économie et gestion parmi 684 revues. Cet article montre que 109 revues parmi les 594 (18 %) revues classées A, B ou C par l’aeres ont des facteurs d’impact par leurs citations en 2008 issus du Social Science Citation Index supérieurs au facteur d’impact de la revue d’excellence classée A+ à plus faible facteur d’impact dans le même domaine. Environ un quart des revues classées A+ de l’aeres pourraient être remplacées par d’autres revues classées A, B ou C si on prend en compte les facteurs d’impact. Ces discordances sont concentrées sur neuf des vingt domaines en économie et gestion définis par la liste de revues de la section 37 du cnrs.

Une réflexion sur “Les revues d’excellence en économie et en gestion

  1. Pingback: Les revues d'excellence en économie et en gestion « Ressources ... | Théorie économique | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s