Une évaluation sans concession du rôle du FMI avant la crise financière


Bureau indépendant du FMI : Évaluation de l’action du FMI au cours de la période qui a précédé la crise financière et économique mondiale. La surveillance du FMI en 2004-07, janvier 2011.

Télécharger au format pdf

Résumé : « La présente évaluation porte sur la surveillance du FMI durant la période qui a mené à la crise financière et économique mondiale ;  elle comporte des recommandations sur les moyens de renforcer la capacité du FMI à déceler les risques et facteurs de vulnérabilité, et à mettre les pays membres en alerte à l’avenir. Il ressort de l’évaluation que le FMI a donné peu d’avertissements précis concernant les signes avant-coureurs des risques et des facteurs de vulnérabilité de la crise qui allait éclater. Le message constamment répété fut celui d’un optimisme permanent après plus de dix ans de conditions économiques favorables et de faible volatilité macroéconomique. »

Comment expliquer l’absence d’un avertissement clair du FMI ? Les auteurs de l’évaluation avancent plusieurs raisons :

– les faiblesses analytiques liées à la pensée doctrinale (« L’opinion dominante au sein des services du FMI – groupe cohésif de macroéconomistes – était que la discipline et l’auto-régulation du marché suffiraient à écarter tout problème majeur des institutions financières. », p. 29) ou aux lacunes des analyses (« Ceci est révélateur de l’absence d’un cadre conceptuel adéquat pour l’analyse de ces liens [entre l’analyse macroéconomique et le secteur financier] chez les économistes en général, et de l’opinion répandue chez les économistes du FMI, selon laquelle les questions financières sont secondaires », p. 30) ;

– les entraves de nature administrative, liées au cloisonnement des services du FMI (« les services du FMI ont tendance à ne pas échanger les informations et à ne pas se concerter entre collègues au-delà de l’unité à laquelle ils appartiennent », p. 31) et à leur manque d’ouverture vers l’extérieur (« Les rapports ont rarement fait référence à des travaux d’analystes extérieurs signalant les risques croissants des marchés financiers », p. 32) ;

– les problèmes de gouvernance interne, c’est à dire l’absence d’incitations à un travail collectif et à émettre des points de vue contraires (« Plusieurs cadres dirigeants et membres des services du FMI ont estimé que l’affirmation d’opinions dissidentes peut nuire à une carrière », p. 33) et la fréquence trop élevée de rotation du personnel ;

– les contraintes à caractère politique, qu’il s’agisse de pressions – perçues de manière variable – ou de phénomènes d’autocensure (« Plusieurs membres des services du FMI estiment qu’il y a des limites aux critiques qui peuvent être formulées sur les politiques », p. 35).

Le rapport se conclut par plusieurs recommandations pour renforcer l’efficacité de la surveillance du FMI :

– Créer un environnement qui encourage la franchise et l’expression de point de vues variées/divergentes ;
– Renforcer les incitations à « faire usage de franc-parler face à l’autorité » ;
– Mieux intégrer les enjeux du secteur financier aux évaluations du cadre macroéconomique ;
– Faire échec aux attitudes et à la culture du cloisonnement ;
– Livrer un message clair et cohérent aux pays sur les perspectives et les risques mondiaux.

Ce document apporte donc un éclairage intéressant sur la gouvernance du FMI et interroge le chercheur sur la réforme nécessaire de l’analyse macroéconomique pour mieux intégrer le secteur financier. Un vaste programme de recherche pour les années à venir…

2 réflexions sur “Une évaluation sans concession du rôle du FMI avant la crise financière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s